Faire enregistrer une modification, transformation, accessoires

(p.ex. jantes, pneus)

Les transformations ou modifications d’un véhicule, qui entraînent des évolutions des caractéristiques techniques, nécessitent une vérification et/ou réception à la SNCA et une éventuelle modification du certificat d’immatriculation avant leur mise en circulation.

Les modifications techniques peuvent être (liste non exhaustive) :

  • le débridage d’une motocyclette;
  • l’aménagement extérieur d’un véhicule (échappement, carrosserie, spoilers, élargisseurs de voie…);
  • l’aménagement intérieur d’un véhicule (ambulance, auto-école, véhicule funéraire…);
  • les modifications des suspensions;
  • les modifications des pneus, jantes d’origine (si la combinaison n’est pas inscrite sur le Certificat de Conformité Européen);
  • l’équipement d’un véhicule pour un changement de carburant (ex : LPG/GPL);
  • l’aménagement d’un véhicule en engin de service hivernal;
  • l’aménagement d’un véhicule pour le transport de personnes à mobilité réduites en fauteuils roulants;
  • la modification de la Masse Maximale Autorisée (MMA)…

La vérification et/ou réception d’un véhicule transformé, ou ayant subi des modifications techniques, est requis avant le prochain contrôle technique, sans que ce délai ne puisse excéder deux mois à compter de la date des transformations ou modifications.

La vérification et/ou réception du véhicule peut entraîner une vérification physique de votre véhicule.

Dans ce cas, vous devez présenter votre véhicule sur l’un des sites de la SNCA.

Le site de Sandweiler pourra procéder à l’ensemble des réceptions.

Les sites d'Esch-sur-Alzette et Wilwerwiltz pourront procéder à 80% des réceptions. Veuillez-vous renseigner en amont auprès de la SCNA pour valider la possibilité de réceptionner votre véhicule sur ces sites.

La vérification physique permet de contrôler la conformité de votre véhicule par rapport au cadre légal.
Votre véhicule doit être en bon état de marche et propre. La plaque constructeur, le numéro de châssis (frappé sur le châssis ou la coque) doivent être repérés et nettoyés ainsi que la plaque d’identification ou le numéro du moteur.

Dans le cas contraire, ou en cas de difficultés, il est conseillé de  contacter et se rapprocher d’un professionnel de l’automobile (concessions, garages) qui pourra vous apporter son aide sur ces points.

Le jour de la vérification physique,  vous devez présenter l’ensemble des documents (accord constructeur, rapport d’expertise d’un service technique agrée, notes/certificats de réception d’un organisme agrée dans le domaine de l’homologation automobiles…) liés aux transformations et modifications.

Lorsque votre véhicule est vérifié conforme au cadre légal, les démarches d’immatriculation peuvent être engagées.

Dernière mise à jour